Comment Protéger Vos Animaux De Compagnie En Hiver

Nous aimons tous l’hiver, mais il est rude pour tous les êtres vivants. Il y a des menaces auxquelles vous n’avez probablement jamais pensé : des pieds fissurés sur une route verglacée aux virus graves dans l’air. Vous trouverez ci-dessous une liste des problèmes les plus courants auxquels vous pouvez être confronté en tant que propriétaire d’un animal de compagnie.

Les animaux domestiques ont besoin de notre attention et de nos soins constants tout au long de l’année, car vous vous souvenez de ce qu’a écrit Antoine de Saint-Exupéry : “Vous êtes responsable, pour toujours, de ce que vous avez apprivoisé”. Puisque nous avons l’hiver maintenant, ne soyons pas lyriques et allons droit au but : qu’est-ce qui exige votre attention particulière en hiver pour garder votre animal en bonne santé tout au long de la saison ?

Danger : rhume

Oui, il fait très froid dans les états du nord. Il y a des races qui n’ont pas à aller loin comme le Chihuahua, ou le Yorkie, par exemple. Ils peuvent simplement avoir leur pot à la maison et y faire toutes leurs choses importantes. Et en plus, mieux vaut le faire et ne pas laisser sortir ces canidés fragiles quand il fait très froid. Mais si nous prenons, disons, un Golden Retriever ou un Husky, ils doivent marcher et courir plusieurs kilomètres (surtout Husky).

Solution : puisqu’il n’y a pas de solution pour protéger les oreilles et le nez de votre chien (comme le font les humains), vous pouvez, à tout le moins, acheter des bottes et quelques manteaux pour garder votre chien au chaud et ainsi éviter tout virus.

Danger : chaussée glissante

Soyez prudent lorsque vous promenez votre ami à quatre pattes et que vous le laissez devenir incontrôlable. Il existe un certain nombre de situations qui pourraient mal tourner et vous pourriez ne pas avoir assez de temps pour réagir : un accident de voiture sur la route et un chien qui la traverse peuvent se transformer en tragédie s’ils se rencontrent ; le simple fait de tomber sur de la glace peut fatiguer les pattes de votre chien ; etc.

Solution : Tenez votre chien en laisse serrée. Les dresseurs de chiens professionnels insistent également sur la pratique des commandes de base de votre animal car il y a toujours des situations où vous devez le retenir immédiatement pour éviter un accident.

Danger : apport calorique insuffisant

D’après votre propre expérience, vous savez probablement que chaque être vivant a besoin de plus de vitamines en hiver en raison de la perte de chaleur constante, de la sécheresse supplémentaire et des énormes virus dans l’air. Votre chien ne fait pas exception. Afin de garder leur peau et leur pelage en bonne santé et d’éviter toute maladie, vous devez accorder plus d’attention à votre ami à quatre pattes.

Solution : enrichissez l’alimentation de votre chien avec des croquettes sèches, ou un complément plein d’antioxydants, de protéines, d’acides gras, de minéraux, de fibres, etc. Une attention particulière doit être portée à l’huile de poisson. Bien sûr, tous les amoureux des chiens connaissent les propriétés étonnantes de l’huile de poisson ou de ses substituts (comme le phytoplancton) riches en oméga-3.

Danger : peau sèche

L’hiver apporte une sécheresse supplémentaire à la peau du chien.

Solution : en fait, il suffit de retenir trois règles principales. Règle n° 1 : ne rasez pas votre chien. Attendez qu’il fasse plus chaud au printemps ou même en été. Règle n° 2 : Brossez votre chien. Il aide à éliminer les pellicules et les poils morts. Règle n° 3 : Ne baignez pas votre chien trop souvent en hiver. Si vous remarquez que ses pieds ou son ventre (ou les deux) sont sales, utilisez une serviette. La neige s’enlève facilement du manteau tout comme il est lavé.

Dangers : antigel et échauffement

Il y a tellement de saisons spéciales pour l’utilisation de l’antigel dans les voitures et le chauffage à la maison qu’il vaut mieux les rappeler à tout le monde. Nous savons tous pourquoi nous utilisons ces deux choses dans le ménage, mais n’oubliez pas votre animal de compagnie bien-aimé.

Solution : nettoyez les pattes et le ventre de votre chien après une promenade. Recherchez également les égratignures ou la peau craquelée sur les pattes. Même si vous êtes très attentif et suivez chaque pas de votre chien, vous ne remarquerez peut-être pas où il met les pieds. Mieux vaut vérifier, juste pour être du bon côté. Concernant le chauffage, assurez-vous que votre chien ne puisse pas s’approcher trop près pour éviter de se brûler, surtout s’il s’agit d’un foyer.

Leave a Reply

Your email address will not be published.